BOOKING ON LINE
Date d'arrivée
Nuits
Chambres
Adultes
Enfants

  DISPONIBILITÉ

Arrivée
Nuit
Pers.
Prenom
E-mail
info
 Insérez le code

 Visualisez un nouveau code

Virtual Tour

Massa Marittima

Hôtel 3 étoiles pour votre séjour relax en Toscane en bord de mer sur la Côte Etrusque de Grosseto

Massa Marittima, qui malgré son nom est à plus de vingt kilomètres de la mer, est considérée une des fleurons médiévaux de la Toscane. Ses origines sont enveloppées de mystère et malgré que dans ses alentours aient été remarquées des traces d'installations humaines de l'âge du bronze, qui dans la période étrusque la zone était connu pour la richesse de ses mines et que très probablement l’actuelle ville fut la Massa Veternense romaine; Cela resta aux marges de l'histoire au moins jusqu’au IX° siècle lorsque elle devint le centre du pouvoir temporel épiscopal grâce au transfert du siège épiscopal de Populonia à cause de la dégradation et l’abandon de cette ville.

L'évêque préféra laisser la côte devenue marécageuse et objet d'incursions continues des pirates grecs et des Sarazins pour se retirer dans le cœur des collines métallifères. Il semble de toute même, qu'initialement, elle ne fut pas choisie comme siège; en effet les premières traces certaines dell' ; existence d'une église sont de l’an 1016 et du XII° siècle la nouvelle de la constitution du siège épiscopal.

En 1225 Massa devient commune libre en se détachant définitivement du contrôle épiscopal, et entame sa période de majeure prospérité de la ville, grâce à l'exploitation commerciale des minéraux (ferre, cuivre, plomb, argent) dont était riche la zone, tant est que le nom fut changé en 'Massa Metallorum'. Ses monuments majeurs comme le Dôme roman-gotique (entamé peut-être déjà dans le XII° siècle), le Palazzo Pretorio et le Palazzo Comunale (1230 environ), la Fonte Pubblica (1265) outre l'enceinte de la ville inférieure encore aujourd'hui dotée de deux splendides portes (Porte Salnitro et S.Bernardino) remontent à cette époque. Une grandiose œuvre urbanistique fut ensuite lancé pour transformer la ville haute, appelée ensuite 'ville nuova' et il fut émis le 'Code Minerario', un des plus importants documents juridiques médiévaux d'Italie et peut-être le plus ancien exemple en matière de législation du travail, pour réglementer toutes les activités extractives, minières et d'entrepreneur.

Dans les premiers années du XIII° siècle la ville avait entre 10.000 et 20.000 habitants. La richesse et sa position stratégique, attirèrent sur la ville les attentions de Pise, de Sienne et de Florence qui se la disputèrent jusqu'au 1337 lorsque Massa Marittima tomba sous la domination Siennoise. Ces derniers disposèrent immédiatement, grâce  à l’imposition de fortes taxes aux citoyens, la reconstruction et l'agrandissement des œuvres défensives: Un deuxième mur d’enceinte fut érigée autour de la ville nouvelle et, entre celle-ci et la partie vieille, la Forteresse. Celle-ci faisait fonction en fait de charnière entre les deux zones de la ville en dominant toutes les deux, englobant l'ancienne rocca et résidence épiscopale de Monteregio (dont il ne reste aucune trace) et le primitif cassero massetano, la Tour du Chandelier aujourd'hui réduite à deux tiers de son hauteur originaire, raccordée aux murs par un hardi pont à arc rampante.

Au sommet de la rue Moncini, très raide, qui relie la ville basse, s’érige la superbe porte Porta alle Silici, avec de nombreux trucs défensifs, peut-être la plus belle porte médiévale de la Toscane. La forme de la Forteresse Senese est 'à papillon'; en effet les deux rangées de murs sont séparées à peine de 15 mètres au nord et ils s'élargissent jusqu'à être séparés de 42 mètres vers sud, où ils englobaient la rocca épiscopale. Le système défensif a été  étudié pour garantir sûreté et contacts extérieurs même au cas où les deux les parties de la ville seraient tombés en mains ennemies. Le restant du périmètre d’enceinte avait les mêmes caractéristiques que la forteresse.

Encore aujourd'hui la Porta S. Francesco conserve intacte tout le côté est tandis qu'une grande partie du côté ouest fut abattue dans les démolitions de XVIII° et XIX° siècle. La peste en 1348 et la perte de l'autonomie causèrent le déclin de Massa, si bien qu’en 1408 la population était réduit environ à 400 personnes. En 1555, vaincus les siennois par l'armée de Carlo V, alliée à celle médicéenne, la ville fut annexée au Granducato de Toscane. Cependant ce furent seulement les bonifications du XVIII° siècle, sous les Lorena, qui permirent à la zone reprendre vie avec le développement de l'agriculture et la reprise des activités extractives. Heureusement la ville a été redécouverte, surtout dans le siècle dernier, par les historiens, spécialistes et artistes qui ont contribué à redonner splendeur à son patrimoine artistique et architectural grâce à de savantes restaurations. Aujourd'hui je centre historique de Massa Marittima est un lieu touristique obligée pour tous les amants du moyen âge qui visitent la Toscane.

Galerie Photos hôtel Follonica Toscane meer

Hôtel 3 étoiles pour votre séjour relax en Toscane en bord de mer sur la Côte Etrusque de Grosseto

Massa Marittima

 
Bookmarks Invia una cartolina
GuestbookBlog
FacebookTwitterYou TubeGoogle +PinterestYelpInstagramFoursquare
Your RSSBloglinesiGoogleMicrosoft LivemyMSNNetvibesNewsgatorTechnoratimyYahoo

Hotel Parrini
Viale Italia 103,
58022 Follonica (GR), Italie

GPS COORDINATES
Latitude: 42.92417
Longitude: 10.75039

CONTACT:
Tél.: +39.0566.40293
Fax: +39.0566.44017
E-mail: info@parrinihotel.com
RAGIONE SOCIALE:
Albergo Parrini
di Parrini M. & C. snc

Viale Italia 103,
58022 Follonica (GR), Italie
Numero TVA 01179100530

SKY

Wi-Fi

Web by Web By Uplink Italia Promozione ProjectItalia Promozione
Site-map:
Site-map: